vendredi 24 juillet 2015

La transparence, pour rassurer ceux que le secret inquiète...

La Transparence... à l'état pur !
Hier, le ministre de l'Economie, Michel Sapin, a présenté en Conseil des ministres un projet de loi sur la transparence économique qui sera débattu à l'automne. Il devrait rassurer tout ceux qui mettent toutes leurs forces et leurs pouvoirs d'influence pour que nos entreprises ne puissent pas bénéficier de mesures visant à protéger leurs secrets contre des actes d'espionnage économique. Peut-être aussi s'inquiète des moyens de lutte contre les atteintes graves à la nation mis à disposition des services de renseignement.

Ce projet prévoit :

  • d'encadrer plus strictement les représentants d'intérêts (les lobbyistes) dans leurs relations avec les parlementaires,
  • de mieux protéger les lanceurs d'alertes, nouveaux chevaliers blancs de la démocratie en ligne,
  • de créer une agence de prévention et de détection de la corruption,
  • de donner des moyens renforcés à l'Autorité des marchés financiers pour sanctionner les délits boursiers.
Si avec ça, la France ne gagne pas des places dans le classement de Transparency International, c'est à s'en désoler ! 

Voici le communiqué gouvernemental sur "son action en faveur de la transparence et de la probité des acteurs économiques et financiers".

La transparence mobilise le gouvernement et le parlement : c'était déjà une préoccupation de la loi de sécurisation de l'emploi dont nous avons traité ici.