vendredi 31 juillet 2015

Photovoltaïque en Afrique : Un continent au soleil ?

C’est la période où beaucoup d’entre vous profitent du soleil ! On dit que le soleil brille pour tout le monde. Et pourtant...
Sur plus d’un milliard d’africains, 600 millions n’ont pas l’électricité. Or l’Afrique, avec 320 jours d’ensoleillement par an est LE continent le mieux servi par Hélios. Malgré cela, le consommateur africain paye en moyenne 13 centimes d’euros le kWh, ce qui en fait l’un des tarifs les plus élevés de la planète !

Voici 3 les principales raisons :

  • Un coût du fioul maintenu artificiellement bas par les gouvernements !
  • Des appels d’offre pas toujours conduits avec la rigueur nécessaire...
  • Certains projets mal montés, manquant de cohérence et n’impliquant pas suffisamment le niveau local

Le développement du photovoltaïque : un enjeu stratégique - un engagement sérieux

Les acteurs responsables engagés sur le dossier ont identifié ces trois failles. Dans le même temps, ils ont benchmarké l’Afrique du sud qui est un exemple sur le sujet : standardisation des procédures, référentiels d’installation, tout y a été optimisé. Ainsi on est parvenu à un prix du kWh inférieur à celui des énergies fossiles ! (outre l’Afrique du sud, l’Inde et le Chili sont déjà dans ce cas de figure - ce qui constitue un indicateur fort) – Y contribuent également la baisse des coûts de production des panneaux et l’accroissement de leur rendement, qui continuera de progresser :


Le solaire, singulièrement lorsqu’il s’agit de micro-réseaux (micro-gridd), permet une installation rapide. Ces projets restant tout de même complexes, les autorités locales peuvent être aidées par des kits « clés en main », accompagnant leur décision... C’est la démarche que la Banque mondiale met en place en Afrique à travers son programme "Scaling up solar" engagé en début d’année. Sur le même créneau, Barack Obama a lancé son programme Power Africa (auquel contribue le gouvernement suédois, pays adhérent de l’UE !). La France a missionné Jean-Louis Borloo et son association, projet évoqué ici par Jeune Afrique...

A voir cette mobilisation, les relais de croissance sont certains !

Des PME françaises ont développé une expertise : Solairedirect, dont le PDG intervient dans cet article de l’Express, Ecosun qui s’est engagée au Sénégal, au Burkina Faso... mais aussi les grandes entreprises comme Total qui en 2011 a racheté Sunpower, le numéro deux américain.

Le temps de la maturité

Le marché du photovoltaïque semble être arrivé à maturité. La meilleure preuve : il n’aurait – logiquement - plus besoin de subventions pour être rentable dans les pays développés. Et le grand marché africain, s'il a encore besoin d'être accompagné, constituera un tremplin pour ceux qui sauront y trouver leur place : répondre réellement aux besoins et intégrer populations et pouvoirs locaux à la démarche. En veillant à ce que les engagements soient respectueux des normes éthiques pour qu'ils bénéficient réellement aux habitants.

Au plan mondial, la France et ses entreprises, en 6ème place, sont plutôt bien positionnées : mais avec 2,3 % du marché, nous ne représentons que la moitié de notre devancière qui est... l’Allemagne. Et nous avons un inconvénient : le prix de l’électricité nucléaire qui n’est pas en faveur des énergies renouvelables. Or rappelons-nous ce que nous disait Porter (évoqué dans mon article précédent) : le marché intérieur tire le développement à l’international. Et d’ailleurs les faits le démontrent : puissance photovoltaïque installée en Allemagne = 38000 MW pour 5600 MW en France. Peut-être que les difficultés d’Areva, ses nouvelles orientations et son engagement sur les énergies renouvelables seront un atout. Il n'est pas rare qu'une faiblesse devienne une force !


Cliquez sur l'image pour accéder au site
Enfin parce que cet article s’inscrit dans un programme « vacances », finissons sur une note musicale : le chanteur de rap américain Akon a lancé son organisation Akon Light Africa. A l'évidence, sa démarche altruiste est un investissement fort. Le site est vraiment très bien fait et en français ! Avec de beaux témoignages. Allez-y faire un tour... Même si vous n'aimez pas le rap (tendance chic / mélodique tout de même).



Quelques ressources :

Electricité solaire, une énergie peu coûteuse - Afrique Renouveau - Un site des Nations Unies
Et un gros dossier de qualité sur le photovoltaïque sur Wikipédia - Attention certaines données ne sont pas à jour (par exemple le rachat de Sunpower par Total par exemple qui n'est pas mentionné).